14 juillet et Cuicocha

Après un passage par la médiathèque de l’alliance française, pour changer la vingtaine de livres, comme chaque mois, nous rejoignons la maison de nos amis à Tumbaco, non loin de la capitale. C’est là que Aurore et Léonie passerons la soirée, tandis que France et moi avons accepté l’invitation de l’ambassadeur de France au Palais de Cristal de Quito pour la fête nationale française. Très belle soirée, hymnes nationaux, champagne, feux d’artifice, fromage, bal musette… 3 petites heures de sommeil, et c’est déjà l’heure de partir pour être au départ du trail de Cuicocha. Nous y retrouvons une trentaine d’amis d’Ambato, pour courir autour de ce splendide lac de cratère, sous un soleil magnifique. Aurore et Léonie, dans la catégorie enfants (2,5km) terminent 6ème et 4ème (mêmes places respectives que dans leurs classes) ! Vive les entrainements réguliers à Ambato. Et ce juste avant la fin de la finale de la Coupe du Monde de Foot que nous regardons sur l’écran du restau voisin. Voilà que nous recevons des félicitations pour cette deuxième étoile… France et Léonie repartent pour Ambato avec nos amis, tandis que Aurore et moi plantons la tente non loin du lac. Une bonne nuit, et nous roulons jusqu’à Quito, où j’ai rendez-vous avec Manuela Picq, une journaliste proche des indiens, puis à l’Institut de Géophysique. Aurore observe les étudiants du grand campus de l’Ecole Polytechnique Nationale… La météo est incroyable, c’est le grand défilé des volcans jusqu’à Ambato.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *