Week-end à Punalica, carrosserie et carrossable

Le week-end commence mal : en partant rejoindre Eric au lieu de rendez vous pour un trek à Punalica, la montagne en forme de poing fermé, un énorme 4×4 conduit par un chauffard ou un rêveur nous rentre dedans par le coté ! Plus de peur que de mal pour Léonie et Aurore, toutes les deux assises du coté du choc et pour moi, tremblante au volant… Les choses auraient été plus graves sans la robustesse de notre Land Rover. Le véhicule en tort ayant pris la fuite, nous sommes sur sa piste grâce à l’aide de témoins et d’amis avisés. La voiture est bien rossée, une portière ne s’ouvre plus, mais la marche à 4000 m d’altitude organisée par le groupe TAT ainsi qu’Eric nous attendent… Eric après sa folle nuit avec la Croix Rouge.
Les filles gravissent allègrement les quelques 700m de dénivelé ravies de découvrir de nouveaux amis sportifs, puis tandis que chacun retourne chez soi, nous trouvons le site idéal pour camper, après un violent changement de météo qui modifie le paysage : une averse de grêlons énormes blanchit durablement les sommets alentours comme notre matelas de prairie !
Le lendemain, une chasse au trésor et au GPS pour les filles s’achève au son des hauts parleurs d’une église plus bas dans la vallée, chantant la bénédiction des rameaux. Une belle messe, s’achevant avec l’invitation de l’un des fidèles à passer un moment chez lui, dans sa ferme un peu plus haut. Belle rencontre et accueil chaleureux avec Ramirez et sa famille.
La soif des sommets se faisant toujours sentir, traversant la petite vallée, nous emportons notre pique nique de midi jusqu’en haut de la montagne d’en face qui nous offre encore un décor nouveau, au milieu des nuages.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *