Un week-end bien exploité à Ambato !

Vendredi soir, 3500 coureurs s’élancent pour les 10km de « La Ruta de los 3 Juanes » en plein cœur d’Ambato. Eric est dans le peloton central, nous l’encourageons au km 4 à deux pas de notre maison !

Le lendemain matin, bien installés avec nos amis Ximena, German et leurs enfants, nous assistons au « pregon de las fiestas » : un défilé haut en couleurs, chorégraphié par de multiples écoles, parmi lesquelles se glissent les 6 prétendantes au titre de reine d’Ambato pour cette année. Un titre plus qu’honorifique. Outre une clinquante voiture et de multiples cadeaux, elle recevra une bourse d’étude pour l’étranger. Dès la dernière école passée, Léonie rejoint le cours de capoeira nouvellement mis en place le samedi et se régale : c’est la première fois qu’elle s’exerce avec le groupe des grands !

Il fait beau, ce qui devenait rare… Dès 14h, corde et harnais à poste, nous partons explorer le site d’escalade recommandé par un ami grimpeur de Eric, à 15km de chez nous. Jolie marche d’approche jusqu’à une cascade, auprès de laquelle le chemin se mue en un tronc couché par dessus des tumultes -merci Piem pour la corde qui permet d’assurer les filles- puis le nez en l’air, on découvre les pitons dans les parois. Un régal pour nous 4 !

L’appétit sportif d’Eric n’étant pas encore assouvit, il se lève à 5h du matin le lendemain dimanche afin de participer à une virée à VTT de 40 km qui mèneront les 6 acharnés à 3700m d’altitude (Cerro Llimpi, au-dessus de Quero) ! Il est de retour à midi, nous allons donc tous ensemble déguster des « platos tipicos » proposés en l’honneur des Fêtes d’Ambato qui débutent, au centre culturel la Liria, entouré du jardin botanique que l’on visite sur la digestion. Paix et beauté, surprises végétale puis culturelles : dans un charmant patio est donné un spectacle de danse, couple après couple…

Pour finir la journée, nous voilà tous les 4 en tenue de course pour un premier entraînement au trail de Patate auquel les filles voudraient participer, le 24 février, comme Eric ! 12 km pour les adultes et 2 km pour les enfants entre les vergers d’avocatiers et de mandariniers de Patate… Cela se passe sans trop de peine autour de notre pâté de maison pour l’instant.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *