La terre tremble

Aurore, le 17 novembre 2017 : « Aujourd’hui, il y a eu un tremblement de terre (petit) (on était à l’école). Moi je n’ai rien senti c’est Léonie qui me l’a dit (elle est au premier étage). La maîtresse nous a fait sortir très vite et on a fait des jeux dans la cours. »

Depuis le mois de novembre, par trois fois la terre a tremblé. Les épicentres étaient à Guayaquil, Guayas puis dans la région de Manabi sur la côte. Entre 5 et 6 sur l’échelle de Richter.

Léonie raconte le premier à une amie française : »Tu sais quoi ? Aujourd’hui il y a eu un tremblement de terre, petit mais c’était le premier de ma vie et comme
à l’école je suis au premier étage j’ai senti ma table trembler. Et j’ai eu un peu peur. »
Lorsque les alarmes ont retenti, les élèves étaient déjà entrain d’évacuer jusque dans une cour sûre en passant par la rue. A la maison les rideaux, tables, lits, portes tremblaient…

Un autre soir rebelote. Les filles dormaient, pendant les quelques dizaines de secondes de vibrations j’ai pensé les réveiller, peut être évacuer, mais ça s’est apaisé rapidement.

Le troisième fût le plus sympathique : Eric était rentré dans la nuit après 5 semaines d’absence et lorsque le sol trembla à 6h19 du matin, Léonie et Aurore, réveillées en sursaut, se sont précipitées dans ma chambre pour découvrir… leur papa ! La deuxième surprise supplanta la première ! Néanmoins ce jour là a vu se préciser notre plan d’urgence familial, en cas de gros séisme.

Articles, infos :

El Universo

Infobae

EITB

La Republica

Carte interactive (Institut Géophysique d’Equateur)

A ce jour, il y a eu près de 4200 répliques du séisme du 16 avril 2016.

« Un très grand nombre de volcans sont très actifs en Équateur et au moins deux ont été en éruption récemment : Cotopaxi, Tungurahua. Mais il n’y a probablement pas de lien immédiat entre ces éruptions et le séisme du 16 avril 2016. Par contre il y a un lien géologique évident : les deux sont dus au mouvement des plaques. » (Institut de Physique du Globe de Paris)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *