Mama Negra

La grande fête n’était quasiment pas annoncée dans les journaux, mais nous étions bien au bon endroit, au bon moment ! La fiesta de la Mama Negra début novembre attire beaucoup de touristes à Latacunga. Celle de septembre est plus confidentielle, plus authentique. Pendant près de 4 heures nous avons admiré le premier défilé, celui du matin, avec pour chaque groupe, danseurs, musiciens et offrandes. France et moi sommes à tour de rôle purifiés par les Huacos ! Et rebelote l’après-midi… Fête très colorée, ambiance amicale et joyeuse. Tous ces cochons entiers, ces bouteilles d’alcool et ces tableaux de la vierge, sont offerts à la Mama Negra, la patronne du volcan Cotopaxi, pour prévenir de futures éruptions (plus d’infos en espagnol)… Cela dure depuis la grande éruption de 1742 qui détruisit Latacunga (ce qui n’empêcha pas une autre éruption dévastatrice en 1877), avec un succès populaire incomparable face aux autres méthodes de préventions proposées… par exemple par Ecuasol et ses volontaires en gestion des risques !

Article dans le journal El Tiempo (en espagnol).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *