Gestion des risques à San Fernando

Cette fois c’est à San Fernando que se réalise la « socialización », le montage du programme de réduction des risques mené par la municipalité d’Ambato.
Réunion entrecoupée par un autre événement sur la place du village : la venue très attendue de la directrice du ministère de l’éducation de Ambato pour résoudre un problème important : sur 600 enfants, 100 n’ont pas accès l’école faute de professeur… La commune est rurale et n’attire guère le corps enseignant.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *