Maison, voiture, école

Ces trois besoins indispensables mais pas si simples à finaliser nous occupent depuis deux semaines.

Maisons : on en aura visité 9; occasions d’explorer la ville. Grâce à un hasard de rencontre et à un ami attentionné, nous trouvons la bonne : un deuxième étage avec vue imprenable sur le volcan Tungurahua. Après une semaine « entre camping et bateau » selon Eric, dans une minuscule chambre, nous revoilà tous les 4 dans une autre chambre, mais spacieuse et agréable, en attendant que les travaux de la maison soient fini. Au rez de chaussée habitent Cécilia, enthousiaste propriétaire et ses deux grands étudiants universitaires. Ils sont accueillants et heureux de nous aider dès que possible. Pour l’instant nous partageons leur cuisine, et profitons du jardin. Nous habitons assez proche du centre ville et tout près de beaux espaces verts comme de la campagne.

Voiture… tout un feuilleton. Le beau 4X4 rouge réservé depuis une semaine nous file sous le nez, mais se transforme en une Land Rover d’occasion négociée par Roberto, un passionné et connaisseur de 4×4. Roberto travaille pour la protection des condors. Amoureux de la nature, il nous propose déjà toutes sortes de sorties à flanc de volcans.

Ecoles : Léonie entre en grade Septimo et Aurore en Quarto. Publique ou privée ? Les avis les plus contradictoires nous parviennent. Finalement, les voilà inscrites à Nicolas Martinez, dans le quartier Pinllo, une école publique à 20 minutes de marche. Cependant nous continuons de négocier avec plusieurs écoles privées (proximité, classes moins chargées, cours d’anglais). Les mensualités coûtent entre 80$ et 135$ par mois et par élève, sans compter les coûts d’uniformes et de livres scolaires à la rentrée, qui représentent au bas mot un mois de salaire de l’un d’entre nous ! Afin de réduire les mensualités nous proposons à l’école de donner des cours une après midi par semaine de français, d’art, puis des cycles de conférences sur les risques volcaniques et même sur l’Arctique…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *